Tout sur le réméré immobilier

réméré immobilierLe réméré immobilier est une solution présentée aux personnes qui traversent des problèmes financiers, dont le remboursement de dettes. Il consiste à mettre en vente son bien, mais le contrat va être différent de la vente classique ou de la vente viager. La particularité de cette solution est que vous avez la possibilité de racheter votre maison sur une durée déterminée.

Le principe de vente à réméré

Le contrat de réméré immobilier permet au propriétaire du bien de vendre sa maison ou son appartement. Il comprend une condition qui le permet de récupérer son bien s’il arrive à verser à l’investisseur le prix de vente ainsi que les autres frais engendrés par cette vente. Pour racheter son bien, l’ancien propriétaire et le nouveau convient un laps de temps précis. Cette durée ne dépasse pas les cinq ans et au cas où l’ancien propriétaire n’arriverait pas à rembourser le montant convenu. L’investisseur devient le principal propriétaire et il peut mettre en vente la maison à qui il veut. Il offre également la possibilité à l’ancien propriétaire d’occuper les lieux. En contrepartie de ceci, ce dernier doit verser une certaine somme en guise de loyer.

L’adoption du réméré immobilier

Pour la vente à réméré, les investisseurs ouvrent ses portes aux surendettés ou à ceux qui ont besoin d’une liquidité importante et pour ceux qui ne peuvent pas en demander plus auprès des établissements bancaires. Cette solution de réméré immobilier va alors leur permettre de rembourser leurs créanciers et de réguler leur situation financière. Elle paraît plus simple, mais vous ne devrez avoir recours à cette solution qu’au dernier moment, car c’est votre maison qui est mise en jeu.

La signature du contrat de vente

Si vous n’êtes pas un grand expert des affaires, il est préférable de faire appel à un notaire. Son service peut coûter quelques euros en plus, mais il peut trouver la meilleure offre et il défendra mieux vos intérêts. Le contrat de réméré immobilier doit comprendre la durée du contrat, autrement dit le laps de temps qu’il faut pour racheter le bien. Il faudra aussi fixer le montant initial de vente ainsi que celle du rachat. En effet, le montant du rachat va être élevé que le prix initial, car l’investisseur va intégrer les indemnités de risques. Le montant des indemnités de logement ou du loyer doit également paraître dans le contrat. Une fois tous ces détails réglés, vous pouvez signer sans crainte le contrat de vente à réméré.

, , ,

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *