On achète votre maison cash : s’en méfier?

Qui n’a pas déjà remarqué ces petits panneaux jaunes le long des routes, avec l’inscription « J’achète votre maison…cash! »? Populaire aux États-Unis, ce type de transaction semble prendre de l’ampleur en territoire québécois.

Normalement, l’achat d’une propriété implique plusieurs démarches qui incluent entre autres une étude du dossier de crédit, l’approbation d’un prêt hypothécaire, l’obtention d’assurances et de garanties adéquates, etc.

Comment quelqu’un peut-il donc acheter votre maison en argent comptant et en peu de temps? S’agit-il d’une arnaque et ce type de transaction est-il légal? Il est approprié de se poser la question, mais il semblerait que les compagnies qui achètent les maisons au comptant œuvrent en toute légalité.

À qui s’adresse l’achat au comptant?
Les compagnies qui offrent d’acheter des maisons en payant comptant s’adressent à des ménages qui ont besoin de vendre leur propriété rapidement.

Par exemple, un individu qui connait des difficultés financières et qui n’est plus en mesure de rembourser son prêt hypothécaire peut se faire saisir sa propriété par son institution financière. Cela n’est pas souhaitable et entacherait considérablement son dossier de crédit. Vendre sa maison sur le marché de l’immobilier serait alors une meilleure option, mais cela peut prendre du temps et ne permet pas toujours aux vendeurs pressés d’obtenir des résultats rapidement. Les compagnies qui achètent au comptant offrent donc une solution essentiellement axée sur la rapidité de la transaction.

Un procédé légal
Le fait d’acheter une maison au comptant n’est pas illégal et l’Organisme d’autorégulation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) ne rapporte aucune cause disciplinaire par rapport à ce genre de transaction.

Les entreprises qui offrent ce type de transaction le font évidemment dans le but de faire un profit. Un représentant évalue l’état de la propriété, fait une estimation de sa valeur sur le marché, puis fait une offre à l’acheteur. Le processus peut prendre aussi peu que 72 heures.

Bien qu’il n’y ait aucune indication que l’achat d’une maison au comptant soit illégal, les raisons qui peuvent pousser un vendeur à recourir à ce type de transaction sont parfois douteuses. Certains experts citent la volonté d’éviter les problèmes fiscaux ou alors la volonté de liquider les biens communs le plus rapidement possible dans le cas d’une rupture.

Les avantages et inconvénients
Le principal inconvénient d’une transaction au comptant est bien sûr le fait que le prix offert sera très en dessous de la valeur du marché. Certaines offres d’achat peuvent se chiffrer à un prix près de 30% inférieur à la valeur marchande de la propriété.

Certains diront que de vendre sa maison au comptant peut tout de même éviter au propriétaire de voir sa propriété saisie par son institution bancaire, pour défaut de paiement. Toutefois, dans une telle situation, il est aussi possible de consulter un avocat pour retarder le jugement et obtenir un délai supplémentaire.

Ainsi, le fait de vendre comptant devrait être un dernier recours, car il est certain que cela entraîne une perte monétaire sur la valeur de la propriété. Malgré tout, il peut s’agir d’une issue pratique pour sortir d’une situation financière vraiment difficile. Il reste important de bien réfléchir avant de prendre une telle décision.

 

, , ,

Post navigation

2 commentaires sur “On achète votre maison cash : s’en méfier?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *